Acheter une voiture d’occasion en France

Acheter une voiture d’occasion en France

Acheter une voiture d’occasion en France (voiture d’occasion) est un processus relativement simple, et vous trouverez de nombreuses options parmi lesquelles choisir. De la recherche de voitures aux formalités administratives nécessaires, voici ce que vous devez savoir. Cliquez ici pour en savoir plus sur le certificat de non gage.

 

Combien coûte une voiture d’occasion en France ?

Les prix des voitures d’occasion en France ont effectivement tendance à être plus élevés que ceux en vente au Royaume-Uni ou aux États-Unis, il est donc utile de faire quelques recherches avant de fixer votre budget. En entrée de gamme, il est peu probable que vous trouviez quelque chose en bon état pour moins de 1 000 €, tandis que les modèles plus récents, avec seulement quelques années sur la route, se vendent souvent à un prix très proche de celui d’un achat neuf.

 

Cela s’explique en grande partie par le fait qu’il y a beaucoup moins de rotation des véhicules d’occasion. Peu d’employés utilisent des voitures de fonction et les transports publics sont généralement moins chers que dans de nombreux autres pays. Les normes d’inspection des voitures d’occasion sont également élevées, ce qui pousse les prix à la hausse. C’est toutefois une bonne nouvelle pour ceux qui vendent une voiture en France, car votre véhicule est susceptible de conserver sa valeur beaucoup plus longtemps.

Cependant, il est possible de trouver quelques bonnes affaires, en particulier sur les véhicules plus anciens ou si vous optez pour un vendeur privé.

 

Pour avoir une idée des prix, un bon point de départ est d’acheter la bible bimensuelle de l’achat de voitures appelée L’Argus (disponible dans tous les bons points de vente de la Presse dans la rue principale française) ou de faire une recherche sur leur site Web. Les prix qui y figurent sont considérés comme la norme de l’industrie – elle est également utilisée par les compagnies d’assurance lors du traitement des réclamations et des primes – et l’acheteur devrait vraiment viser à payer dans les 10 % de tout prix de véhicule qui y figure.

Une autre chose à garder à l’esprit est le type de voiture que vous recherchez. Il n’est pas surprenant que de nombreux conducteurs français soient fidèles aux grandes marques françaises telles que Renault, Citroën et Peugeot. Les marques japonaises, ainsi que les marques allemandes VW et Audi, sont également populaires, mais c’est avec les marques françaises que vous êtes susceptible de trouver le plus de choix et la meilleure affaire, non seulement pour l’achat initial mais aussi pour les réparations et les pièces futures.

 

Où trouver une voiture d’occasion en France

Bien qu’il existe de nombreux vendeurs privés en ligne, le pari le plus sûr est de passer par un garage ou un concessionnaire. Il est ainsi plus facile de vérifier tous les documents requis et la transaction est généralement rapide et simple. Vous pouvez être assuré que la voiture sera vendue avec une technique de contrôle à jour et que les papiers sont tous en ordre.

Un autre avantage d’acheter par l’intermédiaire d’un concessionnaire de voitures d’occasion est qu’une garantie sera offerte – généralement de trois à six mois, mais parfois jusqu’à 12 mois si vous le souhaitez.

Lorsque vous achetez par l’intermédiaire d’un concessionnaire, il y a également la possibilité d’un échange partiel ou d’un échange si vous avez une autre voiture à vendre. Cela s’appelle une “reprise” et de nombreuses publicités indiqueront si c’est une possibilité ou non. Si ce n’est pas mentionné, cela vaut toujours la peine de demander.

La façon la plus populaire de trouver des voitures d’occasion en ligne est de consulter les listes des sites Web et les sites suivants sont parmi les plus réputés :

  • L’Argus
  • La Centrale
  • Le bon coin
  • AutoVisual
  • Aramisauto

La plupart des sites vous permettent de faire des recherches par marque (brand), modèle (model), prix (price), kilométrage (kilométrage), et le type de moteur/essence (carburant), ainsi que par région et localité. Les annonces doivent toujours préciser s’il s’agit d’un concessionnaire professionnel ou d’un vendeur privé également.

 

Il est généralement recommandé de prendre rendez-vous avant d’aller visiter une voiture chez un concessionnaire. Cela permettra non seulement de s’assurer que le véhicule en question est toujours disponible (les annonces sont parfois laissées en place pendant 24 heures après une vente), mais aussi de s’assurer qu’il est effectivement sur place. Parfois, les concessionnaires n’ont pas la voiture disponible pour un essai le jour même.

Si vous recherchez une voiture d’occasion, il est également judicieux de faire le tour des garages et des concessionnaires de votre région. Même si vous ne trouvez rien qui vous plaise, n’oubliez pas de laisser votre numéro de téléphone et des détails sur ce que vous recherchez et votre budget. Si vous êtes prêt à acheter, ils vous feront souvent part d’une correspondance possible avant de mettre une annonce.

 

Acheter une voiture d’occasion en France : Ce dont vous avez besoin

 

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion en France, il existe plusieurs documents que les deux parties doivent fournir. Le vendeur est chargé de fournir les sont le certificat d’immatriculation, ou carte grise, et le contrôle technique, ou certificat de circulation.

Lorsque vous effectuez l’achat, vous devrez transférer l’immatriculation de la carte grise à votre nom. Si vous achetez à titre privé, cela sera de votre responsabilité et peut être fait en ligne ici. Vous devez vous assurer que le vendeur a correctement rempli la section “cession d’un véhicule” et qu’il a déclaré la vente en ligne. Il vous fournira ensuite le code nécessaire (code de cession) que vous utiliserez pour enregistrer la voiture à votre nom. Assurez-vous d’avoir à la fois le code et le document signé avant de partir avec votre nouvelle acquisition.

Si vous achetez la voiture par l’intermédiaire d’un concessionnaire, ce transfert d’immatriculation sera effectué au moment de l’achat.

Notez que le transfert de la carte grise est payant (que vous achetiez à titre privé ou par l’intermédiaire d’un concessionnaire). Les frais d’immatriculation varient en fonction de la région, du type de voiture et des émissions de CO2 mais il n’est pas rare qu’ils s’élèvent à 200 € ou plus, alors soyez vigilant si vous avez un budget serré et demandez au concessionnaire de vous faire connaître le prix avant de signer.

Pour immatriculer le véhicule, vous aurez besoin des documents suivants :

  1. Identification (votre passeport ou votre carte d’identité)
  2. Preuve de résidence (généralement une facture de services publics ou une quittance de loyer, datant de moins de six mois).
  3. Une copie du Certificat d’immatriculation/Carte Grise avec la section appropriée remplie.
  4. Le certificat de contrôle technique (CT).

Vous effectuerez ensuite l’achat, généralement par carte ou par chèque (certains concessionnaires n’acceptent pas les chèques), et signerez les documents de vente (attendez-vous à signer plusieurs documents, comme c’est le cas pour toute vente en France).

Si vous prévoyez de repartir avec votre voiture le jour même, on pourra également vous demander une copie de votre certificat d’assurance automobile. La plupart des compagnies d’assurance automobile fourniront un certificat provisoire pour un nouvel achat – vous devrez ensuite finaliser les détails et leur fournir une copie de la carte grise à son arrivée.